ISABELLE DARVEAU

Confidence à la fois désincarnée et viscérale, sobre et « in your face », ludique et nostalgique, Chaloupe plonge dans l’intimité crue du réveil, sous les draps, au cœur du désir et de la sexualité.


Graduée du baccalauréat en Cinéma de l’UQÀM en 2008, Isabelle Darveau est une réalisatrice et monteuse basée à Montréal. Elle a participé à plusieurs courts et longs métrages de documentaire et de fiction ainsi qu’à des vidéos d’art et films expérimentaux. Elle envisage le documentaire comme la construction d’un espace fictif plutôt que comme une représentation du réel. Par son approche tournée vers le ressenti, elle cherche à provoquer la rencontre, à explorer les dynamiques relationnelles et à partager l’intimité de ses sujets. En 2012, elle co-réalise un premier long métrage documentaire, Au revoir ma Lou, qui dresse le portrait intimiste d’un couple dont la femme est gravement atteinte d’un cancer du cerveau. Son deuxième long métrage Bienvenue chez nous, présenté en 2014, explore le quotidien des habitants d’un petit village acadien chamboulé par l’arrivée d’une équipe de tournage montréalaise. Sa plus récente réalisation, Plantas autofotosintéticas. Montréal, une collaboration avec l’artiste mexicain Gilberto Esparza et la cinéaste Geneviève Philippon, a été présentée à la Galerie de l’UQÀM au printemps 2017.